Print
Hits: 2707

Comme en 2017, je vous propose un exposé des différents programmes « santé » des candidats à l’élection présidentielle.

Cet écrit n’a pas pour but d’orienter votre vote, ou de vous exposer une quelconque vision, non au contraire il est dans un but purement informatif. Vous n’y trouverez aucun conseil ni parti pris.

Force est de constater que cette campagne est quelque peu particulière et que l’absence du principal concurrent en la personne de Monsieur Macron pour cause officielle de négociations dans le conflit Russo-Ukrainien, n’y est pas pour rien.

Qui dit campagne à minima dit paupérisation des idées, opportunisme autour du conflit, populisme global etc.

De fait les idées en santé sont bien maigres, les débats inexistants et plus globalement, chez très peu de candidats les idées sont développées ou même chiffrées.

Globalement j’irais même jusqu’à dire qu’il n’y a que des promesses mais aucune réalité concrète quelque soit le candidat.

Vincent Jallu

 
 

Nathalie Arthaud

Le seul point concernant la santé du programme de madame Arthaud est la fin du secret industriel et commercial des grands groupes pharmaceutiques.

 

https://www.nathalie-arthaud.info/mon-programme-de-luttes-194041.html


Nicolas Dupont-Aignan

Il souhaite éradiquer les désert médicaux par le biais d’une attractivité des étudiants en médecine via une bourse contre installation en zone sous dotée. Promesse d’ouverture d’un établissement de santé (hôpital, maternité…) par département.

 

Transformation de l’hôpital par la proposition de rachat de la dette hospitalière par l’état et promesse de ne plus avoir de poste vacant d’ici à la fin de son quinquennat.

Renforcement de la branche dépendance de la sécurité sociale en affectant à cette branche l’intégralité de la CRDS. Mise ne oeuvre d’une grand loi sur la dépendance.

 

Doublement du nombre d’unités de soins palliatifs.

 

Amélioration de la recherche. Promesse d’avouer 3% du PIB d’ici 2027 (2.2% actuellement) pour soutenir la recherche.

 

https://2022nda.fr/


Anne Hidalgo

Elle souhaite établir un « plan Marshall » pour sauver l’hôpital en supprimant la tarification à l’activité, en créant des postes et en stoppant la fermeture des lits. Elle veut donner priorité à la santé publique et à la prévention des cancers, diabètes, maladies cardio-vasculaires et respiratoires.

 

Non favorable au projet de « grande sécu », elle souhaite créer un service public de la petite enfance en augmentant les nombre de place de crèches de 470 à 600 000 sur dix ans. 

 

Pour la médecine libérale, elle envisage la création du statut de « médecin assistant ». La dernière année d’internat serait alors une année de « professionnalisation » en zone sous dotée. Elle indique que la rémunération de ces « assistants » serait de 3500€ mensuel. Elle veut que les médecins libéraux reprennent les grades de week-end.

 

https://www.2022avechidalgo.fr/notre_programme


Yannick Jadot

Monsieur Jadot souhaite refondre complètement l’offre de soins. Pour ce faire il veut supprimer le numerus clausus et doubler la capacité d’accueil des universités de médecine. Il souhaite aussi automatiser l’exercice en zone sous dotée lors de la dernière année d’internat ainsi que les deux premières années d’exercice.

 

Il envisage que l’état rachète la dette hospitalière et propose d’emboucher 100 000 infirmiers avec une augmentation de 10% de salaires.

 

Il propose un ratio de 8 personnels pour 10 résidents en Ehpad (6.3 actuellement).

 

Enfin, il souhaite l’encadrement de l’industrie du médicament.

 

https://www.jadot2022.fr/programme


Jean Lassale

Il souhaite inciter les médecins à s’installer pendant 6 ans dans les zones sous dotées en finançant leurs études. Il envisage d’avoir accès à un hôpital à moins de 40 minutes, partout sur le territoire avec une ouverture de 20 000 lits et le recrutement de 100 000 personnels soignants.

 

Mesure phare du programme, remplacer les ARS (régionales) par des DDASS (départementales).

 

https://jl2022.fr/


Marine Le Pen

Madame Le Pen propose de revaloriser le salaire des infirmiers avec une augmentation de 10% de plus que ce que prévoit le Segur, soit 46€ par mois pour une IDE avec 20 ans d’ancienneté.

Elle veut mettre fin à la fermeture de lits d’hôpitaux et de maternités.

 

Elle souhaite créer 10 000 places d’accueil pour handicapés et plus particulièrement pour l’autisme.

 

Elle promet la retraite à 60 ans en garantissant un minimum vieillesse à 1000€ (917€ aujourd’hui).

Parallèlement elle souhait limiter les prestations sociales aux étrangers.

 

https://mlafrance.fr/programme


Emmanuel Macron

Le programme santé de Monsieur Macron est assez lisible pour nous soignants puisqu’il est dans la continuité de MaSanté2022. Suppression du paiement à l’acte, valorisation de la coordination des soins, nouveaux modes de rémunérations que ce soit à la performance ou à l’action de santé publique. L’exercice individuel ne sera plus la norme, la maitrise des installations deviendra la dite norme. Par exemple la 4e année d’internat de médecin pourra se faire sous forme d’exercice en zone sous dotée.

Parallèlement il souhaite augmenter les délégations de taches et les transferts de compétences.

Création d’un service sanitaire de 3 mois pour tous les étudiants de santé.

 

Plus globalement, la médecine libéral doit être repensée et s’orienter vers une forme forme d’exercice.

Retraite à 65 ans et réforme globale des retraites, celle-ci englobant les salariés et les libéraux.

 

À cela s’ajoute le lancement d’une grande conférence sur l’accès aux soins, une réforme pour l’autonomie avec en particulier la création de 50 000 postes d’IDE et d’AS.

Amélioration de la santé publique grâce à la prévention. Augmentation du sport à l’école.

 

Il s’est dit peu favorable au projet de « grande sécu » et plutôt enclin au resserrement des liens entre l’assurance maladie et les mutuelles. 

 

https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/sante


Jean-Luc Mélenchon

Il souhaite lutter contre les déserts médicaux par la création de réseaux de centre de santé pluridisciplinaires publics en lien avec les hôpitaux. Hôpitaux pour lesquels il veut revenir sur la suppression des lits et augmenter le personnel. Il veut un service hospitalier à moins de 30 minutes pour chaque français.

 

Il désire une « grande sécu » avec un remboursement à 100% des soins prescrits et l’intégration des mutuelles au sein même des la sécurité sociale.

Suppression de la tarification à l’activité dans les hôpitaux.

 

Il souhaite par ailleurs la mise en place d’un plan pour la santé mentale ainsi qu’un plan de lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme.

 

https://melenchon2022.fr/programme/


Valérie Pécresse

Elle souhaite mettre en oeuvre un « plan d’urgence » en santé en augmentant le nombre de postes (25 000 sur 5 ans)tout en « débureaucratisant » l’hôpital.

Formation de 4000 « docteurs juniors » afin d’avoir un accès aux soins en moins de 30 minutes de son domicile. 

 

Pour la médecine de ville, elle veut que l’assurance maladie prévoit une dotation pour la lutte contre la désertification sanitaire afin de d’aider les jeunes médecins à s’installer dans les territoires.

Elle propose la consultation médicale à 30€.

Parallèlement les collectivités territoriales auront un pouvoir de décision car les présidents de régions deviendraient aussi présidents d’ARS.

 

Elle souhaite une prime à la natalité de 900€ par an jusqu’aux 18 ans de l’enfant.

 

https://valeriepecresse.fr/


Philippe Poutou

Monsieur Poutou propose un 100% pour tous les soins et médicaments prescrits avec une généralisation du tiers payant intégral. L’interdiction des dépassements d’honoraires, la suppression des forfaits hospitaliers ainsi que de toutes formes de franchises médicales.

 

Il propose une augmentation de 400€ mensuel des grilles salariales hospitalières ainsi que la création de centre de santé sur tout le territoire.

 

Il demande la levée de tous les brevets pharmaceutiques. 

 

Accès pour toutes à l’IVG avec suppression de la clause de conscience et l’allongement du délai à 24 semaines, ainsi que la gratuité de la contraception quelque soit l’age. 

 

https://poutou2022.org/programme


Fabien Roussel

Monsieur Roussel souhaite renforcer le rôle de la sécurité sociale. Il propose une prise en charge « globale » des risques entièrement financée par les cotisations.

 

Création d’un « service public du grand âge » avec la création d’un service national et territorial de l’aide à l’autonomie.

 

Engagement une nouvelle stratégie de santé en restructurant les hôpitaux. Il veut créer 100 000 postes d’infimières-aides soignantes-auxiliaires de vie-aides à domicile avec une revalorisation importante des salaires et des prestations sociales. 

 

Il veut supprimer les dépassements d’honoraires et généraliser le tiers payant intégral pour rendre les soins accessibles par tous avec un accueil dans n établissent de santé à moins de 30 minutes partout sur le territoire.

 

https://www.fabienroussel2022.fr/le_programme


Éric Zemmour

Monsieur Zemmour souhaite rétablir l’obligation des gardes de médecins et propose l’emploi de 1000 médecin salariés en zone sous dotées.

Suppression des ARS ainsi que de l’AME.

 

Il propose d’augmenter à 3% la part du PIB pour la recherche (actuellement 2.2%).

 

Il veut mettre fin à la PMA pour les femmes seules et les couples de femmes.

 

À noter aussi la suppression des allocations pour les étrangers extra-européens.

 

https://programme.zemmour2022.fr/