Imprimer
Affichages : 904
De gauche à droite, de droite à gauche…

Le mensonge en Marche !

Il y a de quoi avoir le tournis depuis que notre Macronissime Emmanuel 1er a été couronné car il est difficile d’échapper aux incohérences, omissions ou mensonges liés aux grandes manœuvres des nominations et des joutes royales législatives des 11 et 18 juin prochains.

Commençons par les nominations de la garde rapprochée de ce nouveau maître du Royaume de la République de France qui se nomme « Gouvernement Royal du Renouveau Ancien » et qui selon les propos même du Prince Qu’onentre (ou Consort) avait déclaré, avant son couronnement, qu’il serait resserré et limité à 15 ministres.

Premier décalage pour ne pas dire dérapage qui nous donne 19 ministres, dont le Ministre en Premier, plus 4 secrétaires d’état soit 23 Chevaliers du Roi de l'Ordre de Matignon.

Chevaliers de l'Ordre de Matignonqui pour le moins forment une troupe hétéroclite dont le degré de loyauté et d’engagement se révèlera au fil du temps.

Si certains Chevaliers Ministériels sont déjà prêts à avaler des couleuvres, nous le savons et nousne doutons pas qu'il y a de nombreux prétendants qui espèrent être adoubés par ce Roi qui fait éclater les croyances.

Eclatement qui pousse nombre de sujets de la caste Les Républicains fictifs et de celle des Socialistes de droite à se ranger sous sa bannière royale de la République en MarcheCela en leur offrant déjà des privilègespuisque de Grandes Figures du monde enchanté de l'Assemblée Nationale et de l'ancien règne du Hollandais ne verrons pas de Marcheur marcher sur leur plates bandes. 

Nous en sommes déjà en quelques jours de trône, à unseconde et grosseentourloupe pour notre déplaisir !

Un comble de la part de notre Macronissime qui s'est engagé auprès du Bon Peuple du Royaume de la République de France à moraliser la vie publique et la vie politique.

Il est certain que ces privilèges accordés, entre autres, à l'homme toujours souriant ancien premier sinistre et à Marie Sol la Terrible qui pour la circonstance va devenir Marie Sol Tourneveste ne sont pas de bons augures et il faudra une sacrée dose de poudre d'amnésie pour que les gueux que nous sommes oublient.

Il est vrai que Marie Sol Tourneveste est coutumière des coups de Jarnac, elle qui a offert la santé à la finance mais aussi organisé la perte de qualité des soins avec les glissements de tâches, l'exercice illégal vrai en reconnaissant nombre de métiers pouvant intervenir dans le système de santé, sans oublier son plus grand fait d'armes, avoir fait plus que la droite pour soutenir et renforcer les ordres professionnels. 

Mais quand on maçonne dans les mêmes cercles de privilèges et d'initiésil n'y a ni limite ni conscience !

Lantzelot