Imprimer
Affichages : 1720

Le 16/09 se tiendra une grande mnifestation pluri-professionnelle regroupant l'ensemble des professions libérale pour s'exprimer contre la réfomre des retraites qui va nous toucher de plein fouet.

 

Nous n’obtiendrons rien

Voilà c’est dit.

Si vous me lisez régulièrement vous savez que j’affirme depuis longtemps que monsieur Macron est totalement hermétique à la pratique populaire qu’est la manifestation. « Cause toujours tu m’intérresses » est la ligne de conduite gouvernementale.

Et même la grande fronde que sont ou qu’ont été « les gilets jaunes » n’ont finalement, compte tenu de l’ampleur du mouvement, pas réussi à apporter grand chose.

C’est pourquoi, j’en suis complètement convaincu, cette manifestation n’apportera rien...

On nous dira que « pour l’instant rien n’est décidé », que « il ne faut pas s’inquiéter, nous avons été entendu »… J’en passe et des meilleurs !

Et au final le dossier retraite n’avancera pas.

 

Alors, pourquoi manifester ?

La réponse est simple. Depuis 1995 nous n’avons pas vu telle mobilisation pluri-professionnelle.

Et si 2000 kinés qui s’ébrouent devant un ministère n’ont aucune chance de quoi que ce soit, si nous sommes 2-300 000 toutes professions libérales confondues, alors, peut être que sur un malentendu…

N’oublions pas non plus que les avocats s’investissent dans le mouvement.

Et cela change tout.

En effet, le régime universel des retraites passera par la case législative.

Et si seuls, nous n’aurons aucune chance d’entreprendre des démarches juridiques pour déceler toutes les failles juridiques, les avocats ne sont ils pas les mieux placés pour s’occuper de cela ?

Ensemble nous avons une vraie force de frappe et un vrai avenir. Seuls nous sommes perdus.

 

La problématique syndicale

Pourquoi nos sydicats n'appellent pas à manifester ?

Pour parler simplement, cette manifestation n’apportera rien à nos syndicats. Par contre appeler à manifester demande des ressources, de l’organisation et donc va coûter aux syndicats.

Voilâ pourquoi ils rechignent tant à appeler à la manifestation. Cela leur coute sans rien leur rapporter.

 

Le cas de la FFMKR

À la FFMKR, le cas est complexe. Certains syndicats départementaux ont commencé à appeler à manifester. On ne pourra donc pas dire qu’ils n’ont rien fait !

Mais au niveau national, silence radio. C'est donc comme souvent, une situation ambigüe où l'échelon nation ne se mouille pas mais où l'échelon départemental lui mouille le maillot. Cette attitude mi-figue mi-raison commence à m'agacer sérieusement. Soit on en a dans le pantalon et on le montre, soit on ne fait pas faire aux autres ce que l'on a pas le courage d'assumer.

 

Le SNMKR

Le silence est d’or… que dire de plus ?

 

L’opportuniste Alizé

Comme le disait Jacques Dutronc, Alizé retourne sa veste toujours du bon côté !

Comme vous pourrez le lire ici, le président d’Alizé qui est aussi le président de l’UFLM association se fait remonter les bretelles, pour ne pas dire se fait lyncher publiquement quant à son inaptitude à la participation collective au sein du mouvement lancé il y a plusieurs mois.

Après avoir subit plusieurs revers de la sorte, et ayant choisi de faire cavalier seul, Alizé se lance enfin dans l’appel à manifester ou presque, ils ne sont pas encore surs...

Et si effectivement ce n’est qu’opportunisme ayant céder encore une fois au populo-démago propre à son président, il faut saluer ce geste d’Alizé. Car même si ce syndicat souhaite s’attirer la gloriole de manière unilatérale, c’est dans la cohésion pluri-professionnelle que nous aurons une chance.

 

Conclusion

Messieurs dames les syndicalistes. Appelez à manifester. Ne cous occupez de rien, les « kinés » se sont déjà organisé sans vous. Cela ne vous coutera rien et ne vous demandera aucun effort. Oui nous serons noyés dans le paysages, oui vous n’obtiendrez aucun gloire dans cette manifestation mais au moins nous serons là !

 

Unissons nous aux autres professions.

 

Vincent Jallu

 

Pour suivre les évolutions de l'organisation de la manifestation,

Groupe Facebook de la manifestation

Groupe Facebook de l'UFMLsyndicat