Imprimer
Affichages : 2062

En France, au mois d’août, il ne se passe rien… Ou presque !

En effet, en ce mois d’août, il existe une entreprise qui travaille à temps plein à savoir le CNOMK !

Avez vous remarqué que les comptes tweeter et Facebook explosent
Et avez vous reçu les nombreux courriels du CNOMK ?
C’est acté les élections régionales et nationales sont là !
Et vu la débâcle certaine des élections départementales, le CNOMK met le paquet en communication.
Espérons qu’il ne faudra pas encore une fois payer son timbre pour voter !… (à lire ici)
Dans tous les cas je suis content de savoir que ma cotisation annuelle a permis d’organiser ces élections de haut vol et que leur utilité n’est plus à prouver.

Cette année les règles changent. Les fameux binômes dont personne n’a compris ni l’intérêt ni le fonctionnement seront élus le 20 octobre.
Gageons que, le niveau régional étant toujours plus vide de sens pour les électeurs, les résultats de participation seront à la hauteur des enjeux à savoir… pauvres.

 

Ordre ou syndicat ?

Certainement en vue de ces élections et pour éviter l’écueil des collèges salariés, l’ordre nous satisfait d’une propagande anti-ministérielle concernant le dossier de l’exercice salarié.
Il est même très surprenant de voir que l’ordre joue à la limite de ses prérogatives, empiétant presque sur le terrain des syndicats qui sont sur ce sujet quasi muets et inexistants.
En effet, le moins que l’on puisse dire est que nos syndicats sont assez « discrets » depuis quelques temps.
Le site de la FFMKR qui est le plus « à jour » est resté sur le double refus de l’avenant conventionnel, celui du SNMKR est resté figé sur l’édito du mois de juin qui parle de la réunion du 24 mai, même pas mention de leur dernière publication enfin le site d’Alizé est resté muet depuis juin lui aussi.
Je ne parlerais pas d'Objectif Kiné qui ne met à jour son site que le mois précédant l'enquête de représentativité !... Pour être juste, ils ont quand même publié quelque chose en Juin, première publication depuis Noël 2016...

À croire que l’UNCAM a raison, nous gagnons beaucoup trop bien notre vie puisque tous ces gens doivent avoir pris deux mois de congés !

Non, il faut attendre le 30 août soit 3 semaines après parution des décrets pour que nos chers syndicats nous informent d'un communiqué commun avec l'ordre qui n'en fini pas de se "syndicaliser".
Et encore faut il suivre les informations sur les réseaux sociaux…

Il nous faudra toutefois rester extrêmement vigilants, car après le coup de poignard apporté à l’exercice salarié, la future loi « travail » approche à grand pas.
N’oublions pas non plus la pseudo suppression du RSI, la future cotisation augmentée de CSG qui finalement, après étude, ne devrait rien couté à personne mais qu’il faudra payer quand même ! Nous allons vivre une rentrée intéressante de paradoxes et de situation ubuesques

 

D'autres choses ?

Bref, en cette fin du mois d’août nous avons aussi appris que le coût du PACES s'élève à 5750€ en moyenne.
Et même si le coût de la scolarité diminue au fur et à mesure des années, on peut compter environ 22000€ pour les 5 années d'études en masso-kinésithérapie.
Et encore à ce tarif, il faut être "dans le public" !
Dire que l'UNCAM nous raconte une jolie histoire en nous expliquant que notre liberté d'installation doit être remise en cause et que nos tarifs devront rester ce qu'ils sont pendant les 5 années à venir… Bientôt il faudra 10 ans pour rembourser le coût de ses études

En cette fin août le gouvernement nous apprend qu'il va falloir limiter les indemnités prud'hommales car en effet les juges et conseillés ne sont pas professionnels du droit et non seulement les jugements seraient inégaux suivant les régions, mais parfois il existerait même des "ententes" sur certains dossiers.
Mais que le gouvernement se souvienne qu'il existe des chambres disciplinaires tout aussi opaques que les conseils prud'hommaux et qu'il serait temps là aussi de mettre fin à la mascarade !

Enfin en cette fin août le CNOMK plus actif que jamais nous a gratifié de son rapport annuel d'activité… (à télécharger ici).
Inutile de vous dire que je l'étudie avec attention…

Vous l’aurez compris, en août il ne se passe rien en France, sauf pour les gens qui s’intéressent un tant soit peu à notre avenir...

Bonne rentrée à toutes et à tous.

 

Vincent Jallu