Imprimer
Affichages : 1374

Pour celles et ceux qui ne voudraient pas lire l’article en entier, je vais commencer par la conclusion.

Tel nego-kine, qualikine était une excellente idée. Mais tel nego-kine, sa mise en pratique me déçoit.

Et puisque je vous sens impatients de savoir combien cela coute, 80€ pour les adhérents du SNMKR et 120€ pour les non adhérents. Se pose déjà la question des adhérents de Objectif Kiné… Encore délaissés…

Étudions donc pourquoi l’idée était vraiment bonne et pourquoi je suis finalement déçu.

 

Excellente idée
Si vous avez lu mes articles sur le sujet (à lire ici et ici), vous savez que nous n’échapperons pas au labellisation. Cela va faire 5 années que le processus est en marche, que toutes les professions de santé s’adaptent autours de cela et nous sommes bien à la traine sur le sujet.
Le fait que nos syndicats représentatifs se soient intéressés à cette problématique est une très bonne chose et je les félicite encore pour cela.

Lors des premiers balbutiements de Qualikiné, j’ai été très agréablement surpris que les soirées d’information soient gratuites. C’était un bon point.

De nombreuses soirées sont proposées, partout en France, ça aussi c’est un bon point. Cela montre que le SNMKR au-delà de sa maitrise du sujet sur le plan politique, a su mettre en oeuvre l’intégralité de son réseau national. Et là, je l’avoue, j’ai applaudi des deux mains.

Ajouté à cela, la charte est très bien faite. Elle s’appuie intégralement sur les recommandation de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS). La charte des IDE a obtenu la reconnaissance de la HAS et nul doute sur le fait que Qualikine ne l’obtienne.

Fait complémentaire, Qualikiné ressemble en tous points à Qual’idel le label des infirmières. C’est une excellente chose car cela montre que le SNMKR a su travailler en interprofessionnel et appuie le Label dans la continuité auprès des tutelles.

Le fonctionnement est simple, autoévaluation annuelle. Cela veut dire que tous les ans, en quelques minutes sur le site de Qualikiné, vous devrez auto-analyser votre fonctionnement en rapport avec la charte définie.

Les items sont tout aussi simples. Organiser son exercice, Accueillir les patients, Réaliser les soins, Assurer la continuité des soins, Facturer-recouvrer et archiver, assurer sa formation.
C’est pratique, efficace et cohérent.

À la suite un cabinet d’audit indépendant effectue tous les ans des audits dans les cabinets pour vous aider à améliorer certains points. Je précise de suite qu’un audit n’est en aucun cas un contrôle de ce que vous faites ni de comment vous le faites. Un audit se déroule avec un professionnel qui vous donnera des conseils pour améliorer votre prestation. Ce n’est en aucun cas une sanction mais un conseil.
Il est vrai qu’en France nous avons un réel problème avec ces notions puisque notre système éducatif est basé sur le contrôle et la sanction alors que l’évaluation et l’amélioration devrait être nos moteurs

 

La déception
Ma déception tient en un mot, le tarif.

80€ pour les adhérents et 120€ pour les non adhérents.

Désolé, ce sera sans moi. J’attendrais les proposition de la FFMKR pour voir…

Fait étrange, les IDE ont une tarification de 60€ pour les adhérents de la FNI et 80 pour les non adhérents… Pourquoi une telle différence ?
30% plus cher pour les adhérents et 50% plus cher pour les non adhérents.

Je soupçonne le SNMKR d’avoir simplement appliqué une règle de trois entre le nombre d’IDE et le nombre de kinésithérapeutes libéraux…

Soyons clairs. Je sais que les audits ont un coût, que celui-ci est en général pharaonique, que vu l’organisation proposée par le SNMKR, cela a aussi eu un coût élevé.
Cependant, il m’est d’avis que ce type de prestation, pour avoir une adhésion massive, se doit d’être à un coût modique pour les adhérents, de l’ordre de 20€ et un coût pour les non adhérents d’environ 50€.
Je crains qu’avec une tarification de la sorte nous ne dépassions pas le nombre d’adhésion des IDE qui à ce jour ont répondu positivement à hauteur de 1500 adhésions pour 110 000 praticien(ne)s en exercice soit 1,5% de la population.

Reste à savoir si les objectifs sont uniquement financiers ou idéologiques. Si l'on souhaite avoir 1,5% d'adhésion ou 80%...

 

Le cabinet de consultants
Sans grande surprise, pour celles et ceux qui avaient noté la ressemblance avec le label des infirmières, Qualikiné s’est adressé à Carron Consultants.

J’ai essayé de contacter cette société pour connaitre le coût réel d’un audit, cependant je n’ai pu obtenir cette information. J’ai donc contacté une société équivalente qui m’a annoncé 850€HT pour un audit simple et négociable pour un nombre plus important.

Ce cabinet d’audit-conseil va effectuer un nombre d’audits équivalent à la racine carrée du nombre d’adhérent. Ainsi plus le nombre d’adhérent augmente, moins le nombre d’audit augmente proportionnellement. Je précise par avance, que d'après mes informations ce mode de calcul est donné par le cabinet d'audits et non par le SNMKR.

 

Le modèle économique

J’ai basé mon analyse avec les chiffres suivants.
80€ pour le coût annuel de l’adhérent. J’ai volontairement utilisé le prix le moins élevé pour minorer les recettes.
850€HT soit environ 1000€TTC pour le coût d’un audit. J’estime que le montant de la réduction pour un grand nombre d’audit correspond aux frais structurels du SNMKR.

Après calcul, il faut dans ce modèle environ 170 adhésions pour que le modèle économique soit rentable.

Si l'on proposait la même chose avec un coût d’adhésion à 20€, dans ce modèle économique, la rentabilité serait à environ 2500 adhésions.

Le SNMKR semble avoir fait le choix de la sécurité financière…

Bien sur le modèle économique ainsi proposé est virtuel et ne repose que sur des suppositions. Si des membres du SNMKR veulent partager les coûts structurels et de fonctionnement, ce sera avec grand plaisir. Je suis totalement près à revoir ma position si les chiffres me démontrent que j’ai tort.

 

En conclusion
Excellente démarche, superbe démonstration syndicale, toutes mes félicitations.
À 120€ je n’adhèrerais pas et j’attendrais de voir ce que proposent la FFMKR.
FFMKR, qui ayant pourtant lancé leur propre label il y a quelques temps me semble se positionner en « observateur » pour peut être attendre et ajuster sa proposition en fonction de ce que le SNMKR a fait.
Nous verrons donc si au final tout ceci a une cohérence ou non.

 

Si vous souhaitez en savoir plus... Qualikine.fr

 

Vincent Jallu